Bienvenue sur l' Eveil à Tous

Bienvenue sur l' Eveil à Tous

Les chakras

 

 

Un chakra, c'est quoi cette bête là ?

 

 

 

 

Notre système immunitaire est donc composé de nos différents corps, de nâdis et de chakras. Nous avons vu que les corps ont besoin d'être rechargés en énergie en permanence. Les nâdis et les chakras assurent cette fonction.

 

 Quels sont les rôles principaux des chakras ?

 

Les chakras reçoivent, transforment et distribuent les différentes fréquences d'énergies (que l'on peut aussi qualifiées de prâniques).

Ils captent l'énergie vitale comme les nâdis et en plus retravaillent les vibrations pour pouvoir les distribuer aux différents corps.

Les chakras irradient également autour d'eux et c'est ainsi qu'une communication d'énergie est alors possible entre notre corps et la nature, l'univers, les Sources de la Création.

Leur activité ou notamment leur intensité d'activité varient selon les moments de notre vie, selon notre âge enfin.

 

Vous comprendrez donc que les chakras sont comme des plateformes d'énergies, des points importants du corps où les différentes fréquences d'énergies, captées par notre système énergétique, sont "obligées" de passer pour que nous ayons une bonne vitalité.

 

 Combien avons-nous de chakras ?

 

Aujourd'hui, vous entendrez surtout parler de 7 chakras. Pourtant, ils sont bien plus nombreux. En effet, dans les textes anciens, il est fait allusion à 88 000 chakras ! En réalité, quasiment tout notre corps est couvert de chakras. Les plus connus, en dehors des 7 principaux, sont ceux des pieds, de la paume des mains ou bien de la nuque.

Mais, comme dans la plupart des autres textes, nous nous attarderons sur les sept chakras principaux. 

 

Ce sont les suivant :

 

-Premier chakra = Le Chakra-Racine = rouge

-Deuxième chakra = Le Chakra Sacré = orange

-Troisième chakra = Le Chakra du Plexus Solaire = jaune

-Quatrième chakra = Le Chakra du Coeur = vert et rose

-Cinquième chakra = Le Chakra de la Gorge = bleu ciel

-Sixième chakra = Le Chakra Frontal = bleu indigo

-Septième chakra = Le Chakra Coronal = violet

 

 Quelle est la forme d'un chakra ?

 

 

Les chakras sont implantés dans notre corps éthérique (dans notre "manteau protecteur") et ressemblent à des calices de fleurs (comparable à la forme d'un entonnoir si l'on s'exprime de manière moins poétique) avec un nombre inégal de pétales. Vous trouverez facilement beaucoup d'images de chakras sur Internet où les pétales ressemblent à ceux des fleurs de lotus. En réalité, les pétales ressembleraient plutôt à des tiges toutes fines. Ces pétales et leurs divisions représentent en fait les nâdis qui transportent l'énergie vers les corps subtils. Ces canaux peuvent aller de 4 à 1000 pour le Chakra Coronal par exemple.

Chaque centre de calice est creux. Il en part un autre canal, comme une grosse veine si vous préférez, ressemblant à la tige d'une fleur (le chakra étant ici la fleur donc). Cette tige permet de relier le chakra concerné au plus important canal de notre système énergétique qui s'appelle "Shushumnâ". Le canal Shushumnâ passe dans la colonne vertébrale.

  

 Les chakras sont-ils immobiles ou en mouvement ?

 

Les chakras ont un mouvement rotatif qui leur permet d'absorber l'énergie vers l'intérieur. Le terme "chakra" en sanscrit signifie d'ailleurs la "roue". 

Lorsque la rotation d'un chakra change de direction, l'énergie emmagasinée par le chakra se met alors à rayonner.

Un chakra tournant vers la droite, dans le sens des aiguilles d'une montre, a une énergie masculine dite Yang. Les énergies masculines sont associés à la volonté, l'activité, l'agressivité et la violence. A contrario, un chakra tournant vers la gauche est caractérisé par une force féminine dite Yin. Le Yin est associé à la réceptivité, l'entente et la faiblesse.

Mais n'allez surtout pas croire que chez un homme, tous les chakras tournent vers la droite et chez la femme vers la gauche ! Et non ! Les énergies Yin et Yang se complètent ! Ainsi, un homme et une femme ont tous les deux autant de chakras dominés par les énergies masculines que féminines !

En fait, la différence se situe au niveau des chakras concernés. En effet, par exemple, le Chakra-Racine de la femme tourne vers la gauche alors que celui de l'homme vers la droite. Le second, le Chakra Sacré tourne alors vers la droite chez la femme et vers la gauche chez l'homme et ainsi de suite. Les chakras dominés par des vibrations masculines seront dominés par des vibrations féminines chez l'homme et vice versa. Cette opposition permet notre attirance l'un pour l'autre, à l'image du pôle négatif d'un aimant attiré par le pôle positif de l'autre aimant.

Certains soins avec des pierres sont appliqués suivant la rotation des chakras du consultant.

 

 

  

 Quelles sont les énergies principales qui circulent dans nos chakras ?

 

Les chakras permettent la bonne circulation de l'énergie universelle dite prâna. Mais ils permettent aussi de faire circuler ce que l'on appelle la "Kundalinî" qui s'enroule comme un serpent autour d'eux.

La Kundalinî est une énergie créatrice cosmique. En hindoue, elle est nommée "Shakti". Elle est aussi qualifiée d'énergie féminine de Dieu. La Kundalinî est à la base de la création.

Elle permet d'utiliser ses pleines capacités, ses forces actives sur les divers plans énergétiques et matériels de la Création pour intégrer le tout dans sa vie.

Plus notre conscience est élevée, plus les vibrations de notre Kundalinî augmentent et plus nos chakras grandissent.

 

Trois autres énergies encore traversent notre canal Sushumnâ.

La première est l'essence divine pure, cet aspect immatériel de Dieu que toutes les religions ont situés en dehors de nos corps. Et oui, dans d'autres pays, les populations pensent que Dieu est en chacun de nous. L'énergie divine, c'est ça ! Chacun de nous a son énergie pure en lui. Plus que pure, elle est donc qualifiée de divine. Elle permet de dissoudre nos blocages. Les Indiens l'appelait "Shiva" et elle était pour eux une divinité qui s'acharnait à détruire l'ignorance.

La seconde énergie circulant dans le Sushumnâ est "Pingalâ", une énergie solaire donnant ardeur et élan.

La troisième vient compléter cette dernière et s'appelle "Idâ". C'est une énergie lunaire, calmante et rafraichissante.

 

 

 

 

Toutes ces énergies ont donc un impact sur notre bien-être puisqu'elles nous constituent. Un ou des chakras bloqués empêcheraient leur bonne circulation et cela s'en ressentirait sur les sentiments, les pensées, le physique, la santé, le moral... Rétablir une bonne circulation des énergies est donc important pour se tenir en bonne condition.

 


 



 

EN BREF : 

 

 

Un chakra = un centre d'énergies

Son rôle = capter, transformer, distribuer les énergies

Sa forme = calice de fleur avec un nombre inégal de pétales

Relié aux nâdis + Sushumnâ

 

Les 7 chakras principaux =


                                         1) Chakra-Racine

                                         2) Chakra Sacré

                                         3) Chakra du Plexus Solaire

                                         4) Chakra du Coeur

                                         5) Chakra de la Gorge

                                         6) Chakra Frontal

                                         7) Chakra Coronal


 

Les chakras ont des rotations masculines et féminines.

Leurs rotations se complètent entre hommes et femmes = 3 chakras Yin, 3 chakras Yang + Chakra Coronal influencé par l'énergie Yin ou Yang suivant si l'individu est une femme ou un homme.

 

Rotation féminine = Yin = réceptivité, entente, faiblesse

Rotation masculine = Yang = volonté, activité, agressivité, violence

 

Sushumnâ = canal principal d'énergie situé le long de la colonne vertébrale jusqu'au Chakra Coronal (situé en haut de la tête).

 

Kundalinî = Shakti = énergie créatrice cosmique = utiliser ses pleines capacités, ses forces actives

Pingalâ = énergie solaire = ardeur, élan

Idâ = énergie lunaire = calmante, rafraîchissante

Essence divine pure = énergie purificatrice = dissoudre les blocages

 

Pingalâ + Idâ + Essence divine pure = énergies qui circulent principalement dans le Sushumnâ

 





20/08/2012

A découvrir aussi