Bienvenue sur l' Eveil à Tous

Bienvenue sur l' Eveil à Tous

La Conscience de l'Unité

 

Croyez-vous que, lorsqu’ils disent « moi, je », les humains savent vraiment de qui ils parlent ?

 

Comme ils ne se sont jamais analysés en profondeur pour connaître leur véritable nature, ils s’identifient sans cesse avec ce « je » représenté par leur corps physique, leurs instincts, leurs désirs, leurs sentiments, leurs pensées. malheureux ou heureux), je veux… (de l’argent, une voiture, une femme), j’ai… (tel désir, tel goût, telle opinion) », ils croient qu’il s’agit réellement d’eux-mêmes, et c’est justement là qu’ils se trompent.

Mais maintenant, s’ils cherchent à se retrouver par l’étude et la méditation, ils parviendront à découvrir, par delà toutes les apparences, que ce moi qu’ils cherchent se confonds avec Dieu lui même.

Car la réalité, c’est qu’il n’existe pas une multitude d’êtres séparés, mais un être unique qui travaille a travers tous les êtres, qui les anime et se manifeste avec eux, même à leur insu.

tant qu’ils ne sont pas arrivés à sentir cette réalité, les humains sont dans l’illusion ; et cette illusion les éloigne de la source divine, où ils ont tous leur origine, elle les fait vivre en dehors de cette unité en une multitude de petits »moi » déparés qui ne cessent de s’affronter.

 

Vous trouvez cette idée difficile à comprendre ? Je vous donnerai une image.

Si les cellules de notre corps avaient une conscience individuelle développée, suivant l’organe auquel elles appartiennent, le cerveau, le cœur, le foie, l’estomac, etc., elles se sentiraient étrangères les unes aux autres, car leurs fonctions ne sont pas les mêmes.

Mais si ensuite ces cellules pouvaient aller plus haut dans la compréhension, elles se rendraient compte que c’est un seul être qui les embrasse et les réunit toutes : l’homme lui même.

Il en est de même pour les créatures humaines qui représentent chacune une cellule du grand corps cosmique.

Oui, le Créateur est le seul être réellement existant, et tous les humains ne sont que les cellules éparses de son corps.

Et comme ces cellules sont restées à un niveau de conscience très inférieur, elles s’opposent, se heurtent.

Ces affrontements ne sont que le résultat de leur ignorance.

Désormais il faut que les humains comprennent qu’ils appartiennent au grand corps de Dieu, dont ils représentent chacun une cellule.

Donc, lorsqu’ils font du mal à leur prochain en pensant qu’il leur est étranger, extérieur, et qu’ils ne souffriront pas en le malmenant, ils se trompent, car il existe un lien entre toutes les créatures vivantes.

Lorsque nous faisons du mal aux autres, c’est à nous aussi que nous faisons du mal, même si sur le moment nous ne le sentons pas. N’oublions pas qu’il y a le mal physique et émotionnel et mental.

 

 

Combien ont vérifié que si une être qu’ils aiment souffre ou reçoit des coups, c’estOr il en est de même quand nous leur faisons du bien : c’est à nous aussi que nous le faisons.

comme si c’étaient eux qui recevaient ces coups, et s’il lui arrive un bonheur, ils se réjouissent comme si ce bonheur leur était arrivé à eux.

C’est parce qu’instinctivement, intuitivement, ils sont entrés dans la conscience de l’unité.

Et c’est cette conscience de l’unité qui est le fondement de la vraie morale.

Le Créateur a prévu que, pour l’équilibre de la création, chaque créature aurait ce dont elle a besoin pour vivre et s’épanouir.

C’est pourquoi, quand les humains s’affrontent et se détruisent, ils travaillent contre le Créateur.

 

Même s’il les a créés différents, ce n’est pas pour ces différences leur servent à se combattre.

Tous sont sortis de Dieu, et Dieu souffre de les voir s’entre- déchirer.

Ils se croient souvent justifiés dans leurs luttes qu’ils prétendent mener au nom d’intérêts supérieurs, alors qu’ils ne sont en réalité inspirés que par l’ignorance et l’égoïsme.

La défense de ces intérêts-là, du moment qu’elle va contre l’intérêt de la création en son entier, les entraînera à la ruine.

 

Oui, le véritable intérêt des humains se confond avec celui de la Divinité.

Seule la rencontre de l’intérêt de l’homme et de l’intérêt de Dieu produit des bénéfices pour tous.

  

 

Vie individuelle & Vie collective

 

 

Chacun doit pouvoir ajuster pour lui-même sa vie individuelle et sa vie collective.

L’être humain est une entité individuelle qui a sa propre vie ; mais il n’est pas seul, il fait partie d’un ensemble, et la question qui se pose à chacun, c’est de concilier les exigences de la vie individuelle avec celles de la vie collective.

Chaque individu est particulier, c’est l’intelligence cosmique qui a créé cette diversité des créatures et on ne doit pas essayer de les niveler.

Chacun a le droit de se manifester avec ses différences, son originalité, mais à condition de s’harmoniser avec l’ensemble, comme dans un orchestre.

Pour la forme, la matière, la sonorité, que de différences entre le violon, le violoncelle, le piano, le hautbois, la flûte, la harpe, la trompette, les cymbales, la grosse caisse ! mais de  diversité naît une harmonie parfaite.

 

Nous devons donc œuvrer à ce qu’il en soit ainsi, d’abord en nous, entre nos énergies féminines et masculines, nos envies, nos pensées, puis à l’extérieur de nous, l’harmonie dans le couple, la famille, entre les amis, dans l’équipe au travail, dans les associations don nous faisons partie intégrante et dans lesquelles nous pouvons sans l’imposer, servir de diapason.

Chaque individu est indépendant, autonome, c’est entendu, mais il est aussi lié à la collectivité humaine, et au-delà encore à tous les règnes de la nature, à la collectivité cosmique.

Nous vivons donc simultanément deux vies.

Pour la majorité des gens, cela se passe à leur insu, mais il est souhaitable que cela devienne conscient.

Celui  qui a tendance à se confondre dans la vie cosmique ne doit pas perdre conscience de son « moi », afin de pouvoir toujours penser et agir comme un être responsable.

Et celui qui se sent un individu bien distinct des autres, tout en gardant le sentiment de son caractère propre, doit prendre conscience qu’il est une cellule de l’organisme cosmique, qu’il appartient à un ensemble.

Oui, mais l’être humain n’appartient pas à cet ensemble qu’est l’univers comme s’il était seulement une pierre, une plante ou un animal.

En tant qu’être pensant, il a un rôle à jouer : il doit participer à la construction de cet édifice qu’est la vie collective.

Tant qu’il ne travaille que pour lui-même, il ne peut rien lui venir de bon.

Vous direz : »mais comment, si je travaille pour moi, je gagne quelque chose ! »

Non car ce « moi » pour lequel vous travaillez, ce moi égoïste, séparé, est un gouffre et en travaillant pour lui, que pour lui, vous jetez tout dans ce gouffre.

Ce n’est pas ainsi qu’il vous est conseillé de travailler.

Les individualistes, les égoïstes ne voient pas tout ce qu’ils pourraient acquérir en travaillant pour la collectivité.

Ils disent : »je ne suis pas bête, moi, je travaille pour moi, je me débrouille tout seul… »

Et c’est justement à ce moment là qu’ils perdent tout.

 

 

Seulement, comprenez-moi bien, quand je parle de « collectivité », il ne s’agit pas uniquement de collectivité humaine, mais aussi de l’univers, de toutes les créatures de l’univers, de Dieu lui même.

Cette collectivité, cette immensité pour laquelle vous travaillez est comme une banque saine, et tout ce que vous faites pour elle vous reviendra un jour amplifié. En un mot, tout ce que vous faites pour l’univers portera ses fruits.

 

Comme l’univers fait toujours des affaires formidables, qu’il s’enrichit sans cesse de nouvelles constellations, de nouvelles nébuleuses, de nouvelles galaxies, toutes ces richesses viendront un jour vers nous.

Elles ne viendront pas tout de suite, évidemment, mais elles viendront.

Nous en profiteront dans nos futures vies.

Si vous travaillez avec beaucoup d’amour, de patiente, beaucoup de confiance, et que vous ne voyez aucun résultat. Ne vous découragez surtout pas, ne vous impatientez pas, au contraire, c’est le moment de persévérer, de faire preuve d’amour et de confiance. Car un jour, l’univers tout entier vous apportera ses richesses extraordinaires car c’est vous qui par votre amour et votre confiance les aurez provoquées.

 



09/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres