Bienvenue sur l' Eveil à Tous

Bienvenue sur l' Eveil à Tous

Apprendre à se connaître


Etes-vous "sensible" ?

 

 


De nos jours, l’adjectif « sensible » nous sert principalement à qualifier une personne exprimant plus facilement certaines émotions. Cependant le terme « sensible » désigne également des êtres qui parviennent à ressentir les énergies qui nous entourent.

Ainsi, peut-être avez-vous déjà senti une sensation de picotement au creux de la paume de votre main ? Ou une sensation de chaleur ? Ou mieux encore, avez-vous déjà eu cette impression qu’un filet d’énergie s’échappait de votre main ? Si oui, vous êtes sensible ! Si non, vous l’êtes aussi mais sans le savoir !

 

Dans le monde, tout est énergie. "La matière, c'est de l'énergie concentrée" disait A. Einstein...

Pour le comprendre, prenez, par exemple, deux aimants. Tenez les chacun dans une main différente et éloignez les deux objets. Demandez à une tierce personne de placer sa main dans l’espace que forment les vôtres. Que ressent-elle cette tierce personne ? Dans la plupart des cas, elle ne ressentira absolument rien. Et pourtant, lorsque vous ne tenez plus les aimants à distance, ces derniers se plaquent l’un contre l’autre. Les aimants se rejoignent grâce à l’énergie qu’il y a en eux et entre eux, énergies scientifiquement reconnue et appelée "force magnétique" se mesurant et se calculant en Gauss. Quelqu’un de sensible peut ressentir cette dernière en plaçant sa main entre les aimants au cours de ce test (Cette énergie sert à une médecine douce reconnue et appelée "magnéto thérapie"...).

 

Notre corps, par conséquent, est lui aussi constitué d’énergies. Il les capte, les transforme, les utilise, les distribue parfois et les rejette.

Ainsi lorsque vous ressentez un picotement ou une sensation de chaleur dans le creux de votre main, il est alors possible que votre corps se débarrasse d’énergies usées.

De même, un magnétiseur capte l’énergie souhaitée (parfois celle qui est usée mais aussi parfois une nouvelle énergie purificatrice) pour l’injecter via sa main droite dans le corps de son consultant.

De manière générale, la main droite permet de diffuser l’énergie. C’est pourquoi, lorsque l’on caresse un corps, il est préférable de le faire de la main droite car il est possible de transmettre une douce énergie.

 

  

 

 


05/08/2012


Les corps subtils

 

 

Vous avez un corps ? Un seul, vous êtes sûr ?

 

 

  

 

 

Nous parlons toujours d’un corps physique. Cependant, notre corps physique est entouré de différents corps invisibles pour les non clairvoyants.

Ainsi l’ensemble de tous ces corps s’appelle le corps énergétique. Comme son nom l’indique, cet ensemble de corps est composé d’énergies. Chacune d’elle possède des fréquences de vibrations différentes. Quatre corps « se superposant » à notre enveloppe charnelle se distinguent dans la composition de notre corps énergétique :

- le corps éthérique

- le corps émotionnel ou astral

- le corps mental

- le corps spirituel ou causal

Ces quatre corps sont également qualifiés de « subtils » et possèdent des vibrations différentes plus élevées que celles du corps physique.

  

 

 

Voici l’ensemble de nos corps plus détaillé ci-dessous :

 

Le corps physique correspond à notre enveloppe charnelle permettant notre incarnation. Il possède un très lent taux vibratoire.

 

 

Le corps éthérique est environ situé à dix centimètres au dessus du corps physique. Ses vibrations sont tout de même plus élevées que celles du corps physiques quoique basses pour autant. Egalement appelé « double éthérique » ou « corps physique intérieur », ce corps constitué de fils énergétiques est un manteau protecteur parant les toxines, les germes pour éviter qu’elles atteignent le corps physique et nous rendent malades.

Lorsque des creux, des failles ou des trous se forment parmi ces fils, le corps éthérique voit sa puissance de protection affaiblie et le corps physique en devient alors vulnérable. Des pensées négatives, un mode de vie en désaccord avec les besoins vitaux (surmenage, carences alimentaires, abus d’alcool, cigarettes, drogues…) sont les causes principales d’un affaiblissement du corps éthérique puisqu’elles épuisent sa force vitale. Les fils du manteau protecteur s’emmêlent, se croisent de manière désordonnées et les bactéries trouvent alors des accès à notre corps physiques par les fissures créées. Notre énergie vitale, elle, s’évapore via ces blessures.

Vous l’aurez compris, l’observation du corps éthérique permet de repérer les maladies latentes. Le processus de photographies Kirlian, grâce à ses hautes fréquences, rend visible le rayonnement énergétique du corps éthérique donc ses fils.

Le corps éthérique est un médiateur entre le corps physique et les corps subtils plus élevés. Si un individu apparaît absent sur le ou les plans émotionnel et mental, un blocage dans la médiation des corps est à envisager.

 

 Le corps émotionnel ou astral correspond à nos sensations, émotions, traits de caractère. Il baigne le corps physique, le corps étherique et le dépasse de quelques centimètres. Contrairement au corps éthérique qui a la même forme que l’enveloppe charnelle, le corps émotionnel a une forme ovale. Ses couleurs changent selon nos émotions.

Le corps astral stocke nos émotions inhibées, nos angoisses, nos agressions etc. Ainsi le corps astral, selon les émotions positives ou négatives qui le constituent, émet des vibrations correspondantes. Ces vibrations provoquent alors des messages inconscients attirant le même genre de messages donc les mêmes vibrations. C’est pourquoi lorsque nous pensons négativement, des évènements négatifs se présentent plus facilement à nous ! Inversement lorsque nous cultivons la pensée positive.

  

Le corps mental mesure environ quatre-vingt centimètres et est constitué par nos idées, nos pensées, nos connaissances rationnelles. Les clairvoyants peuvent voir le corps mental comme une substance laiteuse et fade lorsque l’individu a sa spiritualité peu élevée. A contrario, ce corps sera composé de couleurs claires et intenses lorsque l’individu a des connaissances vives et profondes.

Le corps mental est en lien direct avec l’éducation que nous avons reçue. Dès la naissance, notre mental recherche l’amour (l’amour en tant qu’énergie qualifiée et non qualifiée) mais il ne sait pas pourquoi ni comment le trouver. La réponse que la société donne aujourd’hui à cette demande du corps mental est l’éducation, l’école, la matérialité, la religion… autrement dit des réponses erronées ! Cela explique pourquoi certaines personnes riches, à qui tout semble sourire, ne sont toujours pas heureuses !

Le mental ego dirige notre vie. Il calcule constamment dans l’objectif d’escalader l’échelle sociale qui ne peut pourtant nous amener au bonheur absolu. La manière dont notre mental ego gère notre vie marque un déphasage avec sa fonction véritable.

En effet, le but à la naissance n’est autre donc que cette recherche de l’amour, la paix, l’harmonie. Mais cette recherche d’énergies pures est transformée en la recherche de matérialité, par exemple, à cause de l’éducation. Si aujourd’hui, certains mariages ne survivent pas, c’est parfois car les choix se font pour rentrer dans le moule de la société et plaire ou par intérêt financier (même inconsciemment) : emménager à deux dans un même endroit car il sera plus facile de payer etc.

Se réconcilier avec son mental ego passe par le fait de le voir arriver tentant de nous imposer une vision des choses. Il faut alors savoir l’écouter mais décider avec son cœur, son intuition. Ainsi, le proverbe « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. » détient une vérité implacable qui prend finalement tout son sens ici.

 

 

NB : Remarquez l’importance de la pensée positive et son impact sur le corps émotionnel qui influence le corps mental et le corps éthérique. N’oubliez pas que les choix du corps mental ne sont quasiment jamais neutres car ils sont parasités par nos émotions et surtout nos angoisses et nos peurs ! Votre mental s’en imprègne ! Penser positivement permet d’y voir beaucoup plus clair et de choisir avec son cœur et non un mental influencé.

 


 

Mais pour vraiment réconcilier tous ces corps, développer son corps spirituel reste la clé !

 

 

Le corps spirituel ou causal est le corps aux vibrations les plus élevées. Ses couleurs sont douces, lumineuses et puissantes.

Plus le corps spirituel est développé, plus son énergie est élevée et plus cette dernière élève le taux vibratoire des autres corps. L’élévation des vibrations engendre la béatitude et l’harmonie entre les corps qui s’allient entre eux plutôt que de se contrer comme ont l’habitude de le faire le corps émotionnel et le corps mental. En élevant son corps spirituel au maximum, la recherche initiale de l’amour est remplie. Nos corps sont donc satisfaits. Nous nous retrouvons en paix, protégés des énergies négatives extérieures grâce à notre taux vibratoire élevé et rayonnons diffusant ainsi notre bien être à ceux qui nous entourent !

 

 

 

 

EN BREF :

 

Corps énergétique = corps physique + corps subtils

Corps subtils = corps éthérique + corps émotionnel (/astral) + corps mental + corps spirituel (/causal)

 

 

Corps physique = enveloppe charnelle

Corps éthérique = manteau protecteur

Corps émotionnel = émotions, sensations, angoisses, peurs…

Corps mental = pensées, éducation

Corps spirituel = lien avec les essences pures et divines, porte d’accès vers l’élévation des autres corps pour atteindre la béatitude, l’amour, l’harmonie, la paix

 

Vibrations très lentes et basses = corps physique

Vibrations basses = corps éthérique

Vibrations élevées = corps émotionnel (et corps mental)

Vibrations très élevées = corps spirituel

 

Les vibrations s’élèvent suivant le cheminement de l’individu pour accéder aux différents plans de conscience.

 

 

 


10/08/2012


Les nâdis

 

 

Système énergétique humain, nâdis, prâna... quézako ?

 

  

 

  

Comme nous l'avons vu au cours des articles précédents, l'univers et ses composants sont énergies. Par conséquent, nous sommes énergies.

Ainsi, autour du corps physique de l'humain, des multitudes de structures d'énergies se mêlent, créant un mélange de formes et de couleurs. Les corps subtils (cf Les corps subtils) en sont l'exemple.

Les lois de la physique veulent que l'énergie ne se perde jamais mais se transforme toujours. Le système énergétique humain en témoigne.

 

 Comment est composé notre système énergétique ?

 

Le système énergétique humain est composé de trois parties :

-les nâdis ou canaux énergétiques

-les chakras ou centres énergétiques

-les corps subtils ou énergétiques

 

 Qu'est-ce que les nâdis ?

 

Les nâdis sont comme des artères. En sanscrit, "nâdi" signifie "tuyau", "réceptacle","veine". Leur rôle est de véhiculer le prâna.

 

Les nâdis de notre corps énergétique sont reliés par les chakras aux nâdis de notre corps énergétique voisin. Par exemple : les nâdis du corps éthérique sont reliés par les chakras aux nâdis de notre corps émotionnel.

 

Dans les textes indiens et tibétains anciens, il était compté 72 000 nâdis. Dans d'autres textes anciens, les nâdis étaient au nombre de 350 000 !

Dans la culture chinoise et japonaise, les nâdis apparaissent aussi mais ils sont appelés méridiens et sont à la base de l'acupuncture.

 

 Qu'est-ce que le prâna ?

 

Le prâna est le nom qui désigne l'énergie universelle vibrant à des fréquences particulières et qui est à l'origine de toutes les autres formes d'énergie. Le prâna est une énergie vitale que l'on appelle aussi "chi, "ki" en chinois et japonais. En sanscrit, prâna peut être traduit par "énergie absolue".

 

 

 

 

EN BREF :

   

Nâdis = Veines qui véhiculent l'énergie universelle

 

Prâna = Energie universelle = Chi = Ki...

 

 

 

 

 

 

Vous en conviendrez, vous avez souvent lu le mot "énergie" au sein de cet article ! Lorsque nous parlons de cette dernière, nous parlons aussi de vibrations, de fréquences qui la constituent. Tout, tout, tout est énergie, on vous l'avez dit !

 

 

 


20/08/2012


Les chakras

 

 

Un chakra, c'est quoi cette bête là ?

 

 

 

 

Notre système immunitaire est donc composé de nos différents corps, de nâdis et de chakras. Nous avons vu que les corps ont besoin d'être rechargés en énergie en permanence. Les nâdis et les chakras assurent cette fonction.

 

 Quels sont les rôles principaux des chakras ?

 

Les chakras reçoivent, transforment et distribuent les différentes fréquences d'énergies (que l'on peut aussi qualifiées de prâniques).

Ils captent l'énergie vitale comme les nâdis et en plus retravaillent les vibrations pour pouvoir les distribuer aux différents corps.

Les chakras irradient également autour d'eux et c'est ainsi qu'une communication d'énergie est alors possible entre notre corps et la nature, l'univers, les Sources de la Création.

Leur activité ou notamment leur intensité d'activité varient selon les moments de notre vie, selon notre âge enfin.

 

Vous comprendrez donc que les chakras sont comme des plateformes d'énergies, des points importants du corps où les différentes fréquences d'énergies, captées par notre système énergétique, sont "obligées" de passer pour que nous ayons une bonne vitalité.

 

 Combien avons-nous de chakras ?

 

Aujourd'hui, vous entendrez surtout parler de 7 chakras. Pourtant, ils sont bien plus nombreux. En effet, dans les textes anciens, il est fait allusion à 88 000 chakras ! En réalité, quasiment tout notre corps est couvert de chakras. Les plus connus, en dehors des 7 principaux, sont ceux des pieds, de la paume des mains ou bien de la nuque.

Mais, comme dans la plupart des autres textes, nous nous attarderons sur les sept chakras principaux. 

 

Ce sont les suivant :

 

-Premier chakra = Le Chakra-Racine = rouge

-Deuxième chakra = Le Chakra Sacré = orange

-Troisième chakra = Le Chakra du Plexus Solaire = jaune

-Quatrième chakra = Le Chakra du Coeur = vert et rose

-Cinquième chakra = Le Chakra de la Gorge = bleu ciel

-Sixième chakra = Le Chakra Frontal = bleu indigo

-Septième chakra = Le Chakra Coronal = violet

 

 Quelle est la forme d'un chakra ?

 

 

Les chakras sont implantés dans notre corps éthérique (dans notre "manteau protecteur") et ressemblent à des calices de fleurs (comparable à la forme d'un entonnoir si l'on s'exprime de manière moins poétique) avec un nombre inégal de pétales. Vous trouverez facilement beaucoup d'images de chakras sur Internet où les pétales ressemblent à ceux des fleurs de lotus. En réalité, les pétales ressembleraient plutôt à des tiges toutes fines. Ces pétales et leurs divisions représentent en fait les nâdis qui transportent l'énergie vers les corps subtils. Ces canaux peuvent aller de 4 à 1000 pour le Chakra Coronal par exemple.

Chaque centre de calice est creux. Il en part un autre canal, comme une grosse veine si vous préférez, ressemblant à la tige d'une fleur (le chakra étant ici la fleur donc). Cette tige permet de relier le chakra concerné au plus important canal de notre système énergétique qui s'appelle "Shushumnâ". Le canal Shushumnâ passe dans la colonne vertébrale.

  

 Les chakras sont-ils immobiles ou en mouvement ?

 

Les chakras ont un mouvement rotatif qui leur permet d'absorber l'énergie vers l'intérieur. Le terme "chakra" en sanscrit signifie d'ailleurs la "roue". 

Lorsque la rotation d'un chakra change de direction, l'énergie emmagasinée par le chakra se met alors à rayonner.

Un chakra tournant vers la droite, dans le sens des aiguilles d'une montre, a une énergie masculine dite Yang. Les énergies masculines sont associés à la volonté, l'activité, l'agressivité et la violence. A contrario, un chakra tournant vers la gauche est caractérisé par une force féminine dite Yin. Le Yin est associé à la réceptivité, l'entente et la faiblesse.

Mais n'allez surtout pas croire que chez un homme, tous les chakras tournent vers la droite et chez la femme vers la gauche ! Et non ! Les énergies Yin et Yang se complètent ! Ainsi, un homme et une femme ont tous les deux autant de chakras dominés par les énergies masculines que féminines !

En fait, la différence se situe au niveau des chakras concernés. En effet, par exemple, le Chakra-Racine de la femme tourne vers la gauche alors que celui de l'homme vers la droite. Le second, le Chakra Sacré tourne alors vers la droite chez la femme et vers la gauche chez l'homme et ainsi de suite. Les chakras dominés par des vibrations masculines seront dominés par des vibrations féminines chez l'homme et vice versa. Cette opposition permet notre attirance l'un pour l'autre, à l'image du pôle négatif d'un aimant attiré par le pôle positif de l'autre aimant.

Certains soins avec des pierres sont appliqués suivant la rotation des chakras du consultant.

 

 

  

 Quelles sont les énergies principales qui circulent dans nos chakras ?

 

Les chakras permettent la bonne circulation de l'énergie universelle dite prâna. Mais ils permettent aussi de faire circuler ce que l'on appelle la "Kundalinî" qui s'enroule comme un serpent autour d'eux.

La Kundalinî est une énergie créatrice cosmique. En hindoue, elle est nommée "Shakti". Elle est aussi qualifiée d'énergie féminine de Dieu. La Kundalinî est à la base de la création.

Elle permet d'utiliser ses pleines capacités, ses forces actives sur les divers plans énergétiques et matériels de la Création pour intégrer le tout dans sa vie.

Plus notre conscience est élevée, plus les vibrations de notre Kundalinî augmentent et plus nos chakras grandissent.

 

Trois autres énergies encore traversent notre canal Sushumnâ.

La première est l'essence divine pure, cet aspect immatériel de Dieu que toutes les religions ont situés en dehors de nos corps. Et oui, dans d'autres pays, les populations pensent que Dieu est en chacun de nous. L'énergie divine, c'est ça ! Chacun de nous a son énergie pure en lui. Plus que pure, elle est donc qualifiée de divine. Elle permet de dissoudre nos blocages. Les Indiens l'appelait "Shiva" et elle était pour eux une divinité qui s'acharnait à détruire l'ignorance.

La seconde énergie circulant dans le Sushumnâ est "Pingalâ", une énergie solaire donnant ardeur et élan.

La troisième vient compléter cette dernière et s'appelle "Idâ". C'est une énergie lunaire, calmante et rafraichissante.

 

 

 

 

Toutes ces énergies ont donc un impact sur notre bien-être puisqu'elles nous constituent. Un ou des chakras bloqués empêcheraient leur bonne circulation et cela s'en ressentirait sur les sentiments, les pensées, le physique, la santé, le moral... Rétablir une bonne circulation des énergies est donc important pour se tenir en bonne condition.

 


 



 

EN BREF : 

 

 

Un chakra = un centre d'énergies

Son rôle = capter, transformer, distribuer les énergies

Sa forme = calice de fleur avec un nombre inégal de pétales

Relié aux nâdis + Sushumnâ

 

Les 7 chakras principaux =


                                         1) Chakra-Racine

                                         2) Chakra Sacré

                                         3) Chakra du Plexus Solaire

                                         4) Chakra du Coeur

                                         5) Chakra de la Gorge

                                         6) Chakra Frontal

                                         7) Chakra Coronal


 

Les chakras ont des rotations masculines et féminines.

Leurs rotations se complètent entre hommes et femmes = 3 chakras Yin, 3 chakras Yang + Chakra Coronal influencé par l'énergie Yin ou Yang suivant si l'individu est une femme ou un homme.

 

Rotation féminine = Yin = réceptivité, entente, faiblesse

Rotation masculine = Yang = volonté, activité, agressivité, violence

 

Sushumnâ = canal principal d'énergie situé le long de la colonne vertébrale jusqu'au Chakra Coronal (situé en haut de la tête).

 

Kundalinî = Shakti = énergie créatrice cosmique = utiliser ses pleines capacités, ses forces actives

Pingalâ = énergie solaire = ardeur, élan

Idâ = énergie lunaire = calmante, rafraîchissante

Essence divine pure = énergie purificatrice = dissoudre les blocages

 

Pingalâ + Idâ + Essence divine pure = énergies qui circulent principalement dans le Sushumnâ

 




20/08/2012


Correspondances

 

 

Les chakras & leurs correspondances

 1

 

 

Premier chakra, chakra racine = Mûlâdhâra

 Je Suis

  

 

 

 

 

 

Ce premier chakra, appelé aussi, chakra de base ou centre coccygien, se situe entre l'anus et les organes génitaux. Il est relié au coccyx et s'ouvre vers le bas.

 

Couleur : rouge vif

Symbole : lotus à quatre pétales

 

 

Organes : tout ce qui est dur comme la colonne vertébrale, les os, les dents et les ongles ; anus, rectum, gros intestin, prostate, sang et structure cellulaire

Glande endocrine : capsules surrénales

Astrologie : bélier ou Mars, taureau, scorpion ou Pluton, capricorne ou Saturne

 

Pouvoir fondamental : conscience physique (conscience d'être sur Terre)

Fonction : acceptation de la vie ici-bas, disposition à agir en harmonie avec la force de la Terre et la volonté d'en apprendre les lois

 

 

Lorsque ce chakra a un fonctionnement harmonieux : nous sentons un lien profond avec la terre ; notre force vitale est illimitée ; nous sommes stables avec une force intérieure certaine ; nous sommes 

intégrés dans le circuit naturel de la vie avec le désir de participer à la création de la vie sur notre planète en harmonie avec la Terre ; nous n'avons pas de difficulté à atteindre des buts fixés ; notre confiance est primordiale et sans faille ; nous avons conscience que la Terre peut tout nous donner.

 

 

 

Lorsque le chakra a un fonctionnement disharmonieux : nous sommes focalisés sur la possession et la sécurité matériel, les plaisirs, l'excitation des sens, l'alcool et le sexe ; nous souhaitons nous approprier tout ce que nous désirons et en jouir sans penser aux conséquences ; nous avons des difficultés à donner et recevoir ouvertement ; nous sommes sujets à des constipations ou nous sommes en surpoids ; nous ne parvenons pas à identifier nos besoins ; nous imposons nos idées à tout prix ; nous sommes souvent en colère, contrarié voire violent ce qui permet de nous défendre car nous manquons de confiance ; la perte en générale nous angoisse, notamment quand elle marque l'incapacité à atteindre un élément procurant notre bien-être, notre sécurité.

 

 

Lorsque le chakra est dysfonctionnel : notre constitution corporelle est faible ; nous avons peu de résistance physique et psychologique ; une multitude de choses nous provoquent des soucis ; nous avons le sentiment de ne pas être en sécurité ; nous avons l'impression de perdre pied, d'être sur un nuage, de ne pas être tout à fait là ; nous manquons de stabilité, de courage pour s'imposer ; la vie sur Terre nous apparaît comme un fardeau plutôt qu'une joie ; nous rêvons d'une vie plus facile et ce rêve est quasi permanent.

 

 

Quelques éléments thérapeutiques :

 

La nature : contempler un lever ou un coucher de soleil rouge sang en position du lotus et bien inspirer

 

La musique : rythmes monotones et bien soutenus, musique archaïque des peuples primitifs, sons de la nature

 

Les pierres : agate, hématite, jaspe sanguin, grenat, corail rouge, rubis

 

Les arômes : cèdre, clou de girofle

 

Les couleurs : rouge vif et lumineux

 

Le yoga : Hatha-yoga, Kundalinî-yoga

 

Mantra : LAM

 

Voyelle : "u" chantée sur le "do" bas

 

 

 

 

Pour plus de précisions sur les chakras, n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum dans la catégorie dédiée à ce sujet !


24/09/2012